Section Titanic

Le Titanic
La construction
Le départ
Palace flottant
La radio
La sirène
Les automobiles
De faux jumeaux

 

 

 

 

La radio du Titanic et ses opérateurs


L'Equipement radio du Titanic


Le Titanic, joyaux de la flotte de la White Star Line, possédait un poste de télégraphie à son bord. D'ailleurs la radio du Titanic était la plus grosse jamais installée sur un navire à cette époque. L'équipement du Titanic était composé d'un transmetteur (rotary spark) alimenté par un moteur alternateur de 5KW (5000 watts). La gamme de fréquences utilisée se situaient sur 300 mètres et sur 600 mètres (ref: témoignage de Harold Bride à l'enquête américaine). Les antennes au nombre de 4 (wire antenna), étaient situées entre les deux mats. À cet endroit, les antennes avaient une élévations de 250 pieds, ce qui augmentait l'efficacité du système de communication. La compagnie Marconi garantissait à ses clients, une porté de 250 milles pour la communications mais en réalité la performance était plutôt de l'ordre de 400 milles durant la journée et plus de 2000 milles durant la nuit. En janvier de 1912 l'indicatif radio du Titanic qui lui avait été attribué était MCU. Peu de temps après cette assignation, l'indicatif fut changé pour MGY.

Le transmetteur de grande puissance générait beaucoup d'interférences au récepteur. Pour régler cette désagréable situation le transmetteur principal fut installé dans une pièce spécialement aménagé à cet effet. Il n'y avait qu'une simple porte qui séparait le transmetteur principal et le récepteur. Les pièces étant adjacente il était donc facile de superviser le tout.

Les opérateurs radio a bord des navires devaient installer, entretenir, et voir à l'approvisionnement de pièces de rechange pour leur équipement radio.

Emplacement de l'équipement radio

L'endroit ou était situé les équipements radio (Marconi room) était sur le même pont que les embarcations de secours c'est à dire, le même niveau que le pont principal près de l'entrée de première classe et du quartier des officiers. Il n'y avait aucun hublot pour laisser passer la lumière du jour. La clarté était acheminé par un puit de lumière au centre du plafond.

Les opérateurs radio avait leur chambre à proximité de la chambre servant aux communications. Il n'y avait qu'une porte qui séparait les deux pièces. Pour les autres accommodations telles les salles de bain ou bien encore la cuisine les opérateurs les partageaient avec les officiers.

Fait assez inusité, pour un bateau donc tous les moindres détails avaient été pensés, il y avait 50 lignes de téléphones à la centrale téléphonique du Titanic mais aucune d'elles ne se rendaient directement au pont principal (navigation). Il y en avait une qui se rendait dans la pièce servant au communication (Marconi room). Après la tragédie, les correctifs furent effectués sur l'Olympic et sur le Britanic.


Salle des téléphonistes

 

La traversée du Titanic

Durant la traversée, les opérateurs se relayaient à tour de rôle, car le télégraphe fonctionnait 24 heures sur 24 pour acheminer les télégrammes des passagers de première classe. Durant l'enquête américaine Harold Bride confirma qu'il y avait eu 250 télégrammes de transmis et de reçu depuis le départ de Southampton jusqu'à la collision avec l'iceberg et ce malgré le bris d'équipement survenu durant la traversée.

Avant de passer aux communications de la journée du 14 avril, celles qui nous intéresse bien sûr nous ferons un bref retour au 2 avril 1912 .

2 avril 1912
L'équipement radio est livré à bord du Titanic. Jack Phillips et Harold Bride installent donc tout l'équipement à bord . Phillips et Bride prirent toute la journée pour exécuter les travaux et faire les premiers ajustements nécessaires.

3 avril 1912
Phillips et Bride ajustent à nouveau l'équipement et celui-ci fonctionne selon les spécifications de la Marconi. Ils firent donc des échanges radio avec une station côtière, avec des bateaux en mer pour vérifier la qualité des signaux transmis. Il transmirent leur rapport à Bruce Ismay directeur de la White Star Line. Ensuite les opérateurs radio prirent quelques jours de repos à Southampton.

6 avril 1912
Jack Phillips retourna à bord du Titanic brièvement pour vérifier s'il avait tout le matériel nécessaire pour la traversée ainsi que la vérification des pièces de rechange.

9 avril 1912
Jack Phillips et Bride montent à bord pour la traversée.

10 avril 1912
Phillips et Bride, très tôt le matin, firent les derniers ajustements. Tout était fin près pour la traversée à l'exception des quarts de travail. C'est à ce moment là que Phillips et Bride discutèrent de l'horaire. Il fut établi que Jack (1er opérateur) prendrait le quart de 20h00 à 2h00 et que Bride (2eme opérateur) de 2h00 à 8h00. Durant la journée ils se relaieraient à tour de rôle. Il ne faut pas perdre de vue que la station radio devait être en opération 24 heures sur 24.


Partout dans le site, cliquez sur suivant pour continuer la visite...