Section Titanic

Le Titanic
La construction
Le départ
Palace flottant
La radio
La sirène
Les automobiles
De faux jumeaux

Il pouvait accueillir 905 passagers en première classe, 564 en deuxième et 1 124 en troisième.

 

 

Les chantiers

Le 29 juillet 1908, les propriétaires de la White Star, y compris Ismay, approuvent les plans de conception des navires de la classe "Olympic" élaborés par les chantiers Harland & Wolff, sous la supervision directe de Lord Pirrie, avec l'assistance de son neveu Thomas Andrews. Le 31 juillet 1908, une lettre contrat est signée pour la construction, par les chantiers de Belfast. Les dernières décisions concernant l'aménagement, l'équipement et la décoration seront prises par J. Bruce Ismay. Les dimensions du Titanic seront : 882 pieds 9 pouces de longueur, 94 pieds de largeur, 100 pieds de hauteur à la passerelle. Par contre de nouveaux quais devront être édifiés de chaque côté de l'Atlantique pour recevoir des navires de cette taille. Harland & Wolff bâtit une cale sèche spécialement renforcée pour supporter leur poids et un nouveau pont roulant sous lequel ils seront construits. Le Titanic possède seize canots de sauvetage. Selon les règles désuètes du Ministère Anglais du Commerce, les 20 embarcations de sauvetage du Titanic (y compris quatre radeaux démontables) dépassaient en fait de 10% le nombre réglementaire. Les canots de sauvetage sont vérifiés, désarrimés, affalés puis remis en place dans leurs berceaux sous les bossoirs.

Si l'impossible venait à se produire, le Titanic ne possède que 20 canots de sauvetage, cela suffit à peine pour transporter la moitié des passagers. Pourtant il n'enfreint aucune loi, celle-ci datant de 1894 se base sur le tonnage du bateau et non sur le nombre de passagers, 20 canots pour 1178 passagers. Les trois paquebots sont confiés à la Harland & Wolff de Queen Island, près de Belfast, en Irlande du Nord. Fondée en 1847, cette entreprise, qui emploie plus de 14 000 personnes et qui peut fabriquer huit navires à la fois, est le plus grand chantier naval du monde. Les plans des trois paquebots sont dessinés par son équipe d'ingénieurs, dirigée par Thomas Andrews.

 

Avec sa double coque en plaques d'acier rivetées et ses 16 compartiments séparés par 15 cloisons étanches, le Titanic offrait une sécurité maximale. Si jamais un des compartiments était touché, on pouvait fermer les cloisons depuis la passerelle à l'aide d'une commande électrique. En cas d'entrée d'eau massive, on pouvait également les fermer manuellement ou automatiquement par l'intermédiaire de flotteurs de sécurité. Le transatlantique était aussi muni de huit pompes offrant une capacité d'évacuation de 400 tonnes d'eau à l'heure. De plus, le Titanic avait un système de navigation à la fine pointe de la technologie de l'époque. Ses dimensions colossales le mettait à l'abri de la pire tempête pouvant arriver. Le paquebot disposait aussi de détecteurs de fumée dans les endroits les plus propices. La sonnerie d'alarme assurait une intervention rapide des employés en cas d'incendie. Et pour finir, un appareil de détection acoustique permettait de repérer les obstacles immergés. Pas étonnant qu'en 1912 le Titanic ait été en quelque sorte considéré comme un chef-d'oeuvre de l'architecture navale !

Suite Page Construction 4

Partout dans le site, cliquez sur suivant pour continuer la visite...