Section Titanic

Le Titanic
La construction
Le départ
Palace flottant
La radio
La sirène
Les automobiles
De faux jumeaux

 

Sorry, your browser doesn't support Java.
Le Titanic n'était pas un mauvais bateau. Il était juste mal dirigé, et c'est pour ça qu'il est devenu le tombeau d'acier de 1 500 personnes.

Pas seulement en termes de grandeur et d'ambition. D'un simple point de vue historique, il invite à méditer les leçons du siècle en remontant le temps. Lorsque le plus gros paquebot du monde a coulé au cours de la nuit mémorable du 15 avril 1912, il a emporté avec lui une partie des espoirs, des illusions et de l'arrogance des hommes qui pensaient avoir domestiqué les éléments avec leur technologie toute puissante. Le monde n'a pas tellement changé. Ainsi va le monde...

Vous avez vu et revu le film de James Cameron, Titanic, lauréat de l'Oscar du meilleur film ? Mais saviez-vous que dans sa conception initiale le Titanic devait avoir 48 canots de sauvetage, mais qu'on décida de n'en mettre que 20 afin d'accorder plus de place aux ponts-promenade et autres luxes destinés aux passagers ? Et que le Titanic aurait évité la collision fatale, si son second n'avait pas ordonné de faire machine arrière ce qui empêcha le navire de virer ? Etes-vous au courant de la bravoure des mécaniciens qui laissèrent leurs chances passer de monter à bord des canots, pour peiner dans les salles des chaudières à garder les lumières et l'électricité afin d'envoyer des messages ? Que 40 minutes avant la collision, un navire proche signala la présence dangereuse d'un iceberg ?

 

 

Comprendre la tragédie de toutes les vies perdues, spécialement quand on réalise qu'il y avait des mesures évidentes à prendre pour l'éviter, est d'une grande tristesse.

Partout dans le site, cliquez sur suivant pour continuer la visite...