Section S.O.S.

S.O.S
Iceberg droit devant
L'Amour sur le Titanic
 
 
 
 
 

 

 

 

 


La rencontre avec l'iceberg...

Il y a une passagère, Madame Élizabeth Shutes qui disait que l'air ce soir là, avait une odeur étrange, comme celle d'une grotte glaciaire dans le massif de l'Eiger, en Suisse. Oui on peux sentir un iceberg avant de le voir et d'arriver sur lui.... Les minéraux qu'ils contiennent dégagent une certaine odeur.

Mais la nuit était claire et froide, et la mer était aussi très calme. Donc, dans ces conditions on ne pouvait pas voir de vague se briser à la base de l'iceberg. Il n'y avait pas de lune non plus, donc pas de reflet sur la glace....

Si le Titanic avait tourné un petit peu plus, il aurait évité le drame... ou s'il avait percuté l'iceberg en pleine face, si c'était la proue qui avait heurté l'iceberg le paquebot aurait fait entrer beaucoup moins d'eau. Il serait probablement resté plus longtemps sur l'eau ce qui aurait permis au secours d'arriver avant qu'il ne coule complètement.

Pendant plusieurs années les spécialistes ont pensés que la coque du Titanic était déchirée d'une longueur de 90 mètres. Mais en 1986 lorsque Robert Ballard découvrit l'épave il a remarqué que les tôles rivetées étaient déformées et disloquées mais non fendues. Seulement les rivets avaient sauté, et avaient permis à toute cette eau froide d'entrer à l'intérieur du Titanic.

Et les passagers ? Les passagers de la 3e classe dormaient dans leurs cabines depuis 1 heure, ils furent jetés en bas de leurs couchettes tellement l'impact fut énorme.... Il faut dire que leurs cabines étaient pour la plupart au-dessus des cales avant ! Cependant ceux de la 1ère classe n'ont entendu qu'un faible grincement ou tout à fait rien du tout ! Même Thomas Andrews qui travaillait dans sa cabine n'a rien sentit.

 

 

 

Partout dans le site, cliquez sur suivant pour continuer la visite...